Senecio de Rowley, le mystérieux

senecio de rowleyLe Senecio de Rowley, ce phoenix qui me surprendra toujours.
J’en ai deux à la maison. Dégringolade de perles végétales, la boîte à bijoux de Poison Ivy.
Tellement de fois j’ai cru qu’ils allaient mourir comme quelques précédents. Tellement de fois j’ai passé des soirées à essayer de les débarrasser de la cochenille en nettoyant minutieusement chaque recoin de tige avec une potion maison ( un mélange de savon de Marseille et d’alcool dilué dans beaucoup d’eau).
Et aussi les arrosages délicats en essayant de ne pas mouiller les tiges pour ne pas rappeler la cochenille,  laisser les pots égoutter avec des installations farfelues.
Et encore une fois, lasse, je les ai laissés sur mon balcon, sans me préoccuper de la météo et voilà qu’ils repartent, parfois même sur des tiges sèches (?!) qui semblent mortes (!!).
Il y a des plantes dont on comprend très vite le fonctionnement et d’autres qui restent un mystère. Pour moi, c’est le Senecio Rowleyanus.
Et vous, il y a des plantes avec lesquelles vous avez une histoire particulière ?

COMMENTAIRES

  1. Gwenaëlle

    J’adore cette plante (et ça me fait penser que je n’en n’ai pas encore chez moi 😉 Mon histoire d’amour green du moment concerne le kalanchoé que je multiplie (trop ?) et que je mets partout ! Bon, j’avoue que je n’ai pas trop de mérite parce que c’est une plante très facile à vivre. M’enfin, il faut bien se satisfaire de temps en temps 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *