Östermalms – Saluhall (marché couvert à Stockholm)

Ce jour-là il a fait moche alors on s’est dit que c’était le bon moment pour aller au Saluhall et l’occasion de faire un peu de shopping, de visiter les coins de
la ville qui ne sont pas faits que de nature. mais de pas mal de touristes italiens!

Après avoir troqué mes sandales pour des bottes en caoutchouc et un parapluie j’ose me lancer dans Östermalms et sauter dans les flaques.
stockholm saluhall lebleurgdevanz

Nous arrivons au Saluhall, un marché couvert regorgeant de produits
typiquement suèdois.

 

stockholm saluhall kanelbulle lebleurgdevanz

Je profite de cette appetissante photo de baies pour un vous faire part d’une de mes petites découvertes…
En Suèdois, myrtilles s’appelle Blåbär. Sachant que le å se prononce « o » et le
ä se prononce « è », on peut tenter de prendre un accent à peu près suèdois et oser dire fièrement « blobèr » !
Et là, dans un sursaut de perspicacité surprenante vous vous rendez compte que ça ressemble beaucoup à la « blueberry » anglaise dis donc ! 😀 Vous voyez où je veux en venir…

 

saluhall stockholm Blåbär blueberry

Quand on sait comment se prononce les « drôles de lettres », on peut essayer de trouver l’équivalent en Anglais et parfois ça fonctionne.
Cela dit, si comme nous c’est votre seule connaissance du Suèdois, ne vous leurrez pas, vous ne comprendrez pas plus qu’un mot une fois de temps en temps sur
un panneau ou une pancarte.

 

 

saluhall stockholm fårska flodkräftor

La pêche à l’écrevisse est réglementée en Suède pour éviter sa disparition. Elle n’est autorisée qu’à partir du mois d’Août et pour quelques mois
d’Automne.  C’est donc dès ce premier mois que la Fête à l’Ecrevisse commence. Dans certaines boutiques on trouve de la vaisselle décorée d’écrevisses, des ribambelles, chapeau en
carton et autres guirlandes en forme d’écrevisse. En gros c’est cotillons serpentins autour de la bestiole orange à pinces !

Après avoir fait notre tour du Saluhall qui nous a bien fait saliver, nous avons déjeuné sur place !

Tim a pris des Köttbullar
d’après ses souvenirs mais ça ressemble pas à des boulettes sur la photo…mystère…

saluhall stockholm Köttbullar

 

…et Biff Lindström pour moi !
Une sorte de steack haché dont la chair est mélangée
à des câpres et des morceaux de betterave.

saluhall stockholm Biff Lindström

La prochaine fois ce sera shopping & fashion, promis !

 

COMMENTAIRES

  1. Globoeil

    En fait pour avoir un perçu complet de Stockholm, il faudrait regarder en parallèle ton site et celui de Tim… C’est pratique d’être deux bloggeurs en couple pour les visiteurs comme moi! 🙂
    Au fait, c’est vrai que là-bas on ne mange que des wasaa?

    Répondre
  2. kimou

    c’est malin j’ai faim maintenant :p
    comme d’habitude super reportage, j’ai hate de voir la suite… 🙂  

    Répondre
  3. Killer Queen

    Alors tout est joli, trout donne envie, sauf les assiettes. Ca a l’air super pas bon. Mais le reste est tellement beau, je suis admirative quand même !

    Répondre
  4. Killer Queen

    VanZ > Même pas, je trouve que l’aspect donne super pas envie. Comparé à toutes ces photos jolies de trucs trop mignons, ça fait un peu froid dans le dos… Mais bon, ça n’empêche pas que ça peut être vachement bon. Il faut se dire que les burgers McDonald’s sur les photos ont l’air bons et sont des ignominies et que les huîtres sont vilaines comme pas permis mais bonnes à tomber, donc c’estg qu’il n’y a pas de règle !
    Disons qu’ils ont un sens du dressage de l’assiette un peu parallèle. 

    Répondre
  5. Ping : Le syndrôme de Stockholm | Les Gambettes sauvages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *