Pot Neti : Bien se laver le nez avec cette alternative zéro déchet

Pour commencer, je dois vous dire que je fais partie de ces personnes qui ont toujours des mouchoirs dans le sac et dans la poche. Pourquoi ? Parce que je suis enrhumée quand il fait froid et allergique à la belle saison. Soit un peu toute l’année. Enfin, ça c’était avant.

Lors de ma retraite Moonrise, j’ai rencontré des femmes qui, comme moi, s’intéressent à l’ayurveda, cette « médecine traditionnelle » indienne. Nos échanges m’ont permis d’approfondir mon utilisation de ce soin holistique au quotidien. Comme me brosser les dents et nettoyer ma langue au réveil, utiliser de l’huile de sésame pour hydrater ma peau. Et bien d’autres astuces particulièrement adaptées pour équilibrer mon dosha (profil ayurvédique). Je vous en parlerai de façon plus exhaustive une prochaine fois si le sujet vous intéresse.

Revenons à nos problèmes nasaux !
En plus de ce perpétuel état d’enrhumée, je cherchais un moyen d’arrêter les dosettes de sérum physiologique particulièrement polluantes.
J’étais passée aux cotons et aux protections hygiéniques lavables il y a plusieurs années, ce n’était pas pour empiler ces petits contenants en plastique. Cependant, ça restait le meilleur moyen de me nettoyer le nez et de me soulager.
Grâce aux belles rencontres lors de cette retraite, j’ai découvert l’existence du « pot Neti », aussi appelé « Neti Lota » ou « Neti pot ». Un ustensile ayurvédique super pratique !

Le Pot Neti, qu’est-ce que c’est ?
C’est une sorte de petite théière, en plastique ou en céramique, avec une forme de lampe d’Aladdin. Sauf que le géni n’a qu’un souhait : un nez propre !
J’ai choisi le mien en céramique pour éviter le plastique. J’imagine que le pot Neti en céramique durera plus longtemps alors que celui en plastique pourrait développer une certaine porosité, pas très hygiénique.
Par contre, ce dernier est plus léger et c’est un aspect à considérer si l’on se déplace beaucoup.
Et puis, un dernier point, je souhaite maintenant que mes objets quotidiens soient peu nombreux et beaux. alors je n’ai pas hésité en choisissant le pot Neti en céramique.

nComment utiliser le Pot Neti ?
Son utilisation est très simple, pourtant j’ai mis du temps à y parvenir.
Je vais donc vous expliquer le mieux possible.

La préparation
– Nettoyer son pot Neti à l’eau
– Le remplir d’eau tiède
– Y ajouter une pincée de sel de mer

Le lavage de nez
– Insérer l’embout dans la narine gauche.
– Incliner la tête vers la droite et en avant tout en versant l’eau dans la narine. L’eau doit s’écouler par la narine droite.
– Arrêter et Souffler par le nez pour évacuer le reste d’eau.
– Recommencer de l’autre côté.
– Une fois le nettoyage terminé il faut souffler par le nez pour sécher les narines.
– Et nettoyer votre pot Neti. Celui en céramique passe au lave-vaisselle !

A bien noter : L’eau ne doit pas monter dans les sinus !
C’est là que je me trompais en pensant que c’était le même nettoyage qu’avec les dosettes ou un spray.
Vous ne devez pas sentir l’eau monter très haut dans votre nez. L’eau doit simplement passer d’une narine à l’autre. Et oui, ça nettoie bien.
Mon astuce c’est de ne pas respirer pendant que je l’utilise ou uniquement par la bouche.

Pour conclure, grâce à la découverte de cette méthode de lavage de nez je me porte beaucoup mieux. Je n’ai pas eu de gros rhume depuis que je l’utilise. Et les matins où j’ai la flemme, je me rends tout de suite compte de la différence et je finis par revenir à mon Neti Pot.

Neti pot lavage de nez zero dechet




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *